Developpez.com - SGBD & SQL
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :



Installation de Progress 9.1

4 janvier 2004
MAJ: 8 juillet 2004

Par Fabien Celaia (Fadace)

Sommaire

  • Préface
  • Ressources
  • Installation du logiciel sur le disque
  • Création du serveur SQL
  • Ma première connexion
  • Préface

    Ce document a pour unique but de donner à un débutant une méthode pour installer Progress 9.1 pas-à-pas.

    Ressources

    Le binaire de Progress nécessite un espace disque de 155 Mo. Cette taille dépend essentielement des composants installés. Nous installerons ici la version entreprise.

    Installation du logiciel sur le disque

    Insérons le CD. Si l'autorun ne démarre pas, lançons manuellement setup.exe.

    Cliquons ensuite sur Next afin d'accéder à la page des licenses.

    Il faut saisir ici 2 chaînes de caractères:

    • Le no de série, rattaché à votre contact chey Progress
    • Le no de contrôle, déterminant l'accès aux logiciels possibles d'installer

    Choisissons donc Enterprise DB, dans notre exemple, puis cliquons sur Next.

    Nous choisissons ici le type de moteur que nous souhaitons installer. La valeur par défaut pointe sur l'option multiple.

    Vient ensuite le choix des répertoires. Par défaut, Progress nous propose 2 chemins:

    • Le chemin pour le binaire, généralement c:\Program Files\Progress
    • Le chemin pour nos fichiers de données, par défaut, c:\progress\WRK
    Quelques remarques s'imposent ici:
    • Le répertoire de travail ne doit pas être un sous répertoire du répertoire des binaires. Celà causerait des problèmes lors de mise-à-jour.
    • Pour des raisons de performance, il est toujours conseillé de dissocier données et programmes, enc choisissant, si possible, deux disques différents.

    Lorsque le choix des répertoires a été fait, passons à l'écran suivant.

    Comme à l'accoutumé, nous avons le choix d'installer une version complète, partielle, ou de choisir quels modules spécifiques installer (ce qui nécessite une connaissance approfondie desdits modules).

    Comme lors de nos autre installations, nous optons ici pour làinstallation typique.

    Cet écran permet de spécifier le menu Windows dans lequel on désire faire apparaître les icônes Progress.

    Il est possible ici d'installer plusieurs langages. Je vous conseille de maintenir l'anglais par défaut, tout en ajoutant votre langue maternelle.

    On peut spécifier ici le jeu de caractères à utiliser ainsi que les formats de date et numériques.

    Il faut ici spécifier le nom de làutilisateur qui sera à même de démarrer l'instance Progress. Notons qu'il est nécessaire de valider Enable Group Checking sous peine de se retrouver avec le message suivant:

    L'écran suivant nous résume nos choix

    Suite à la validation des choix, l'installation sur le disque commence, et va prendre un certain temps:

    Voilà. L'installation s'est bien passée.

    Progress nous demande (malheureusement) maintenant de redémarrer le serveur.

    Il ne nous reste plusqu'à installer un serveur de bases de données.

    Création du serveur SQL

    Pour l'instant, seul les répertoires ont été créés. Aucun service n'est encore installé ou démarré.

    Nous allons créer maintenant la base et le serveur de données à proprement parler.

    Lançons DBAdmin, un utilitaire graphique nous permettant de créer une base aisément:

    Comme susmentionné, choisissons le menu Database -> Create...:

    Généralement, on utilisera le répertoire de travail spécifié plus haut pour y créer nos bases de données.

    • Lors de la création de chaque nouvelle base, on devrait choisir le modèle vide (EMPTY).
    • Pour faire vos premiers petits tests, vous pouvez utiliser la base exemple SPORTS.
    • Si vous avez une base de référence, vous pouvez la copier à l'aide de la 3ème option.

    Sitôt la base créée, s'y conencter:

    Le bouton Option permet de spécifier des options plus particulières lors de la connexion.

    Il nous suffit de démarrer la base Progress ainsi créée en mode multi-utilisateurs. Pour ce faire, existe 2 méthodes. Chez moi, c'est la moins conviviale qui marche le mieux (ce qui vient peut-être de la configuration de mon pare-feu). Le démarrage devrait pouvoir se configurer et se faire via ProControl, une interface graphique. pour ma part, j'utilise la commande en ligne qui a le mérite d'être rapide et plus parlante en cas de problème. La commande suivante démarre le serveur et monte la base. Elle est ensuite accessible via TCP sur le port 2010.

    Exemple sous Windows, dans une fenêtre de commande
    Microsoft Windows 2000 [Version 5.00.2195]
    (C) Copyright 1985-2000 Microsoft Corp.
    
    C:\>c:\Program Files\Progress\bin\proserve.exe d:\PROGRESS\WRK\DemoDB.db -S 2010
    PROGRESS Version 9.1D as of Wed May  8 17:24:00 EDT 2002
    13:38:23 BROKER   : This broker will terminate when session ends. (5405)
    13:38:24 BROKER  0: Multi-user session begin. (333)
    13:38:24 BROKER  0: Begin Physical Redo Phase at 0 . (5326)
    13:38:24 BROKER  0: Physical Redo Phase Completed at blk 2 off 2023 upd 0. (7161)
    
    C:\>exit
    

    Pour arrêter le serveur, utilisons la commande proshut.bat

    Exemple sous Windows, dans une fenêtre de commande
    Microsoft Windows 2000 [Version 5.00.2195]
    (C) Copyright 1985-2000 Microsoft Corp.
    
    C:\>c:\Program Files\Progress\bin\proshut.bat d:\PROGRESS\WRK\DemoDB.db
    PROGRESS Version 9.1D as of Wed May  8 17:24:00 EDT 2002
    			1	Disconenct a User
    			2	Unconditionnal Shutdown
    			3	Emergency Shutdown (Kill All)
    			x	Exit
    	Enter choice> 2
    Shutdown is executing. (1613)
    Shutdown complete. (1614)
    
    C:\>exit
    

    Félicitons-nous. Nous en avons fini avec notre première installation de Progress. Le plus dur reste à venir: configurer et administrer correctement ce serveur de données... mais ceci est une autre histoire.

    Contacter le responsable de la rubrique SGBD & SQL